Manager Général, un métier à part

Prochain événement

29 DécBasket-ball All Star Game LNB 2017

Thibaut Karsenty Promo 8

Il n’est pas seulement l’ailier gauche du CMHB28, en ProD2. Depuis la rentrée, Thibaut Karsenty occupe également le poste de manager, à mi-temps, du club chartrain. Il apprend son nouveau métier grâce à une formation d’exception.

En 2011, l’image avait fait le tour du monde. Fraîchement promu « directeur du football » au Real Madrid, Zinédine Zidane reprenait ses études, sur les bancs du Centre de droit et d’économie du sport (CDES), basé à Limoges (Haute-Vienne). Deux ans après, Thibaut Karsenty marche dans les pas de l’icône des Bleus. Dans le but de poursuivre la structuration du CMHB28, le handballeur chartrain suit, depuis la rentrée, la même formation universitaire de « manager général de club sportif professionnel ». Des études d’exception dans une sorte d’ENA réservée aux champions.
Avec Boumsong, Cheyrou, Ramé, Jeanneau…

« C’est une chance incroyable d’avoir été retenu. Je suis un privilégié », glisse le père de famille. À 32 ans, sa carrière de joueur n’est pas terminée. Mais il occupe déjà ce rôle de manager à mi-temps après avoir été employé par le service Jeunesse et Sport de la ville de Chartres. Il suffit de l’accompagner en cours pour comprendre son bonheur. Rendez-vous, mardi, dans une salle tout confort du Centre National du Rugby (CNR), à Marcoussis (Essonne). C’est dans ce cadre prestigieux que se déroule le troisième des quatorze séminaires de trois ou quatre jours programmés en deux années.

L’oreille attentive, Thibaut Karsenty est entouré de camarades de classe un brin spécial. Les anciens internationaux Bruno Cheyrou et Jean-Alain Boumsong, aujourd’hui consultants chez BeIn Sport, et Ullrich Ramé, font partie de sa promotion. Comme l’ex du PSG Édouard Cissé. Parmi les dix-huit étudiants, les « footeux » sont les plus connus. Mais la majorité de ces sportifs affiche un passeport avec des tampons précieux. Côté basket, Edwige Lawson-Wade, Audrey Sauret et Aymeric Jeanneau ont porté le maillot tricolore. Question rugby, Matthias Rolland a soulevé le Bouclier de Brennus la saison passée avec Castres où il est aujourd’hui manager, Nicolas Godignon et Christophe Urios entraînent en Top 14, à Brive et Oyonnax. « Ici, quels que soient le palmarès et le parcours, on a tous le même statut. Il y a une super ambiance entre nous », affirme Thibaut Karsenty .

Ces élèves d’un autre genre sont formés par des profs pas tout à fait comme les autres. En cet après-midi, Pierre Camou endosse la blouse. Le président de la Fédération française de rugby explique les rouages de l’ovalie au niveau mondial. Ses développements, débattus, ne manquent ni d’intérêt, ni de sel. « On apprend énormément. Chacune des interventions est hyper intéressante », souffle Thibaut Karsenty. Le handballeur avait déjà apprécié celle d’Arsène Wenger, venu exposer son rôle à Arsenal lors du premier séminaire.

Après le manager des Gunners ou encore Jean-Marc Lhermet, directeur sportif de l’ASM Clermont, d’autres experts de luxe prendront le relais lors des prochaines sessions. Quatre grands volets seront abordés lors de la formation : le sportif, les ressources humaines, le droit et l’économie. Et, s’il passe avec succès les examens, l’ailier du CMHB28 – déjà titulaire d’un
bac pro, du BE hand et du
BEESAPT – quittera le CDES en 2015 avec le diplôme (bac +4) de manager en poche. Le même que celui décroché par Zidane…

Franck Thébault
franck.thebault@centrefrance.com