Manager Général, un métier à part

Prochain événement

29 DécBasket-ball All Star Game LNB 2017

La promo 8 vue par JPK

La nouvelle promotion de manager général du CDES a fait sa rentrée à Paris dernièrement. Gros plan sur une formation unique.

« Je suis jaloux et je vous envie, car j’aurais beaucoup aimé suivre la formation qui va être la vôtre. » Jean-Pierre Karaquillo n’a pas caché sa joie et ses regrets à l’instant de souhaiter la bienvenue à la nouvelle promotion de Manager Général proposée par le Centre de Droit et d’Économie du sport de Limoges dont il est l’un des cofondateurs.
Une majorité
de rugbymen

Dans les locaux du Comité national olympique et sportif français, il avait autour de lui les 18 nouveaux candidats au diplôme venus des quatre horizons des sports professionnels collectifs de France.

Pour la première fois, les rugbymen seront en majorité. Et pour la première fois aussi, deux filles seront de la partie.

Mais Jean-Pierre Karaquillo qui dirige la formation aux côtés de Gérard Couderc a tenu à rappeler certaines vérités fondamentales aux nouveaux arrivants. « Ce n’est pas du tout cuit, a-t-il asséné. Cette formation, pour l’amener à son terme, nécessite beaucoup de travail et beaucoup d’efforts. C’est vrai que c’est quelque part assez enivrant, mais ce n’est pas gagné. La balle est dans votre camp. »

Et Jean-Pierre Karaquillo d’évoquer les promotions précédentes et de faire le bilan des reçus et des recalés. Le CDES ne distribue pas un diplôme de niveau Bac +4 à la légère. Au pire, il y a eu jusqu’à cinq échecs (4 e promotion) au mieux 1 seul (6 e promotion).

Les résultats de la 7 e vont bientôt passer en délibérés mais, devant notamment Olivier Dacourt et Brigitte Henriques, Jean-Pierre Karaquillo n’a pas caché le bonheur qu’il avait éprouvé au contact de cette dernière promotion, celle de Zinedine Zidane, faut-il le rappeler.
« La balle est
dans votre camp »

« Vous avez été de loin la plus unie de toute et ce que vous avez produit, est assez fabuleux », a reconnu Karaquillo avec des étoiles dans les yeux.

Les nouveaux savent qu’ils auront la lourde tâche de tenter de faire au moins aussi bien. Ils sont prévenus.

La 8 e promotion. Simon Azoulai, Alexandre Barbier, Jean-Alain Boumsong, Geoffrey Cassagne, Bruno Cheyrou, Edouard Cissé, Jean-Charles Cistacq, Nicolas Godignon, Aymeric Jeanneau, Thibaut Karsenty, Yann Lavallez, Edwige Lawson-Wade, Alexis Rambur, Ulrich Ramé, Matthias Rolland, Audrey Sauret, Luigi-Rosario Troiani, Christophe Urios.

Jean-Christophe Bourdin