Manager Général, un métier à part

Prochain événement

29 DécBasket-ball All Star Game LNB 2017

ITW de Sylvain Maynier

L’interview Poitiers and co de Sylvain Maynier source: http://86andco.blogspot.fr

À l’aube de la quarantaine, Sylvain Maynier construit sa seconde vie professionnelle. Mises à part quelques années à Vichy, Saint-Étienne et Nanterre, le basketteur de 198 cm a su rester fidèle à Poitiers. C’est d’ailleurs au PB86, en 2010, qu’il met fin à sa belle carrière de joueur, après 11 ans en Ligue Nationale de Basket. Le parcours du capitaine atteste qu’il a toujours gardé en tête sa reconversion : DEUG Sciences Économiques et Sociales en 1998, Master 1 Management du Sport en 2006… Logiquement, Sylvain intègre le Centre de Droit et d’Économie du Sport à Limoges pour devenir manager général. Dans sa promotion ? Zinedine Zidane !
Aujourd’hui, celui que le public surnommait White Jesus s’occupe du service Partenariats dans son club de cœur. Il est donc aux premières loges pour constater les difficultés de ce début de saison (14e place de Pro B). Mais les Poitevins ne se sont pas classés parmi les meilleurs publics de Pro A pour rien (2e communauté Facebook de France catégorie Basket). Ils n’oublient pas les fantastiques moments (montée en Pro A, play-offs…) que le PB86 leur a offerts. Je suis certaine qu’ils ne lâcheront pas les joueurs et que ces derniers sauront remonter la pente, comme lors du match contre Boulogne.

Êtes-vous Poitevin de naissance, d’adoption ou juste de passage ?
Je suis né à Poitiers.

Votre quartier ?
Je suis de parents divorcés. J’ai donc fait un paquet de quartiers. Mais je me considère plus de Beaulieu.

Poitiers en trois mots ?
Ville de taille moyenne, historique et agréable.

Décrivez le Poitevin et la Poitevine…
Le Poitevin est sympa, généralement amical. Son gros défaut : il n’est pas fier de son territoire.

Un touriste vous demande conseil. Où l’emmenez-vous ?
En centre ville, et à la salle de Saint-Éloi !

Quel souvenir de Poitiers rapporter à un ami ?
Un broyé du Poitou

D’un coup de baguette magique, vous faites apparaître à Poitiers…
Une salle de 5000 places pour les spectacles et le sport

D’un coup de baguette magique, vous faites disparaître à Poitiers
Les feux du boulevard circulaire

Vous êtes plutôt TAP, Confort Moderne, musée Sainte-Croix, Espace Mendès France, médiathèque ou Le Dietrich ?
J’aime la médiathèque et l’ambiance du Confort Moderne.

PB86 ou Poitiers Volley ?
Faut-il que je réponde ?!!!

Votre boutique, café ou resto favori ?
Pas de lieu en particulier, c’est l’alternance qui me plaît.

Quel Poitevin(e) célèbre, d’hier ou d’aujourd’hui, pour représenter la ville ?
La Grand’Goule ! J’aime bien sa tête et, finalement, ce dragon a eu le mérite de rassembler les Poitevins.

Poitiers dans 20 ans ?
Encore plus proche de Bordeaux et de Paris, donc une place de choix pour développer un business. Et avec des trams (reconstruire l’ancien tramway serait mon rêve !), Poitiers sera moderne et sans voiture !